b. 1982, Los Angeles

Alex Israel

20 octobre - 31 décembre 2016

'Opening' mercredi 19 octobre 2016 de 18h à 20h

Organisation Natacha Carron & Le Consortium, Paris

Avec l’aimable participation de la Galerie Almine Rech et du Grand Hotel Amour.

(text in english bellow)

Des peintures sur toile, des flash mob, la création d’une société commerciale dédiée à une marque de lunettes et la publicité qui s’y rapporte, l’animation d’un talk show, des interviews, des webseries, des sculptures, un film… : cet ensemble apparemment hétéroclite qui compose l’œuvre d’Alex Israel est en réalité très homogène. Cette homogénéité, elle ne l’acquière pas par la permanence de son medium, mais par la constance de son récit : l’œuvre d’Alex Israel est éminemment narrative. Ce que cette œuvre raconte tient tout entier dans le sous-titre qu’Alex Israel a choisi pour l’ouvrage (éditions les Presses du Réel) qui lui est consacré : ‘b. 1982, Los Angeles’. Dans ce petit morceau de phrase qui accompagne d’ordinaire le nom propre dans les biographies, les deux termes principaux ont ici autant d’importance. ‘Los Angeles’, en effet, tient lieu à cette œuvre de source iconographique et de rôle principal – en tous cas une image idéalisée, hyper médiatique de Los Angeles, la ville dont le poumon est Hollywood et tout ce que ce nom exprime. Et puis surtout ‘b. 1982’ et par conséquent connaître à la fois l’art et son industrie à cette époque précise. En inventant ce titre Alex Israel a donné de son œuvre le meilleur pitch qui soit : elle ne parle que de cela, être un artiste de cette génération-là et affronter le champs artistique depuis la perspective hollywoodienne qui est son absolue réalité.
L’œuvre réalisée pour Le Mur rue Saint-Bon reprend le dessin original commandé à l’illustrateur Robert Giusti pour la couverture de l’ouvrage monographique présenté à cette occasion.

Eric Troncy.


(english version) Alex Israel - b. 1982, Los Angeles

Paintings on canvas, flashmobs, the creation of a commercial company dedicated to a brand of eyewear and its related advertising, hosting a talk-show, interviews, webseries, sculptures, a movie...: this apparently heterogeneous ensemble, which comprises the work of Alex Israel is, in fact, quite consistent. The homogeneity is to be found not in the consistency of medium, but rather in the consistency of its narrative: Alex Israel’s work is eminently narrative, and the tale told through his work is perfectly encapsulated in the subtitle Alex Israel chose for the book dedicated to him (and published by the Presses du Réel) : ‘b. 1982, Los Angeles’.
In this short phrase, often appended to the subject’s name in biographies, both parts are equally important. In his work, ‘Los Angeles’ is both the iconographic source and the main subject - at least an idealized, hyper-media-friendly image of Los Angeles, the city whose beating heart lies in Hollywood, and all this name conveys. Prefixed with ‘b. 1982’ and thus steeped in the knowledge of the art and industry surrounding it at that particular moment in time, with this title Alex Israel has given his work the best pitch of all : it speaks only of what it is
to be an artist of his generation and to confront the artistic world using a Hollywood perspective as its absolute reality.
The work created for Le Mur rue Saint-Bon features the original design commissioned from the illustrator Robert Giusti for the cover of the monograph presented at this exhibition.

Eric Troncy

 

-> Download Press Release en Français / in English

 

Le Mur 8 rue Saint-Bon 75004 Paris

Open Thursday, Friday, Saturday 2 - 7 pm

Instagram @mursaintbon #mursaintbon

 

Le Consortium, Dijon

www.leconsortium.fr